, , ,

Free mobile : objectif 3 millions d abonnes

Free a dévoilé ses forfaits mobiles « tout illimité » à 19,99 euros et « social » à 2 euros. Toutefois, Free a prévenu que ces offres attractives ne seraient disponibles que pour les trois premiers millions d’abonnés.

Un argument marketing pour s’attirer le plus vite possible des clients déjà engagés chez d’autres opérateurs. Mais que se passera-t-il une fois ce seuil de trois millions atteint ?

« Au bout de 3 millions, c’est un rendez-vous », lance le patron de Free, xavier Niel, sur iTélé. « Nous verrons alors comment reprendre et améliorer ou changer ces offres. Je vous rappelle que les autres opérateurs concurrents nous ont promis un ou deux millions d’abonnés au maximum… », poursuit-il.

Sur France 5, Xavier Niel souligne :

Nous espérons que ces prix auront une pérénité. Pour l’instant, on s’engage auprès des trois premiers millions de clients à ne pas toucher au prix des forfaits. Pour la suite, on verra. Mais si on devait baisser les prix, on les baisserait à tout le monde », poursuit-il.